Croyance

La croyance dans la parôle donnée par le professeur, les écrits n'a aucune valeur. Seul compte l'expérience que nous allons accumuler.

Cela ne signifie pas qu'il faut ignorer le professeur, ou les textes. Cela veut dire qu'il faut tout prendre avec des pincettes et surtout qu'il faut expérimenter. Seule l'expérimentation répétée, nous permettra de nous forger notre opinion. Là nous nous rendrons compte que le professeur avait plutôt raison !

Les dogmes sont le domaine des religions. Ils n'ont rien à faire dans un taoïsme clanique, pratique, et visant au développement de l'humain. Si vous en doutez, demandez-vous ce qu'est un dogme. Rien de plus que des préjugés que l'on vous martèle avec l'idée qu'ils sont justes, que celui qui les énonce détient la vérité absolue. Or dans le taoïsme il est clairement dit que nous ne pouvons comprendre l'Univers et ses lois. Nous pouvons tout au plus avoir une idée des manifestations de ces dernières. Un taoïste qui prétendrait détenir la vérité ne peut que s'être fourvoyé !

Pour ceux qui ont l'esprit un peu mathématique, je vous conseille d'aller regarder de plus près le théorème de Gödel. Exprimé en langage commun, Gödel a démontré au début des années 30 que quelque soit les hypothèses de base que l'on puisse prendre dans un système mathématique, il y aurait nécessairement un nombre infini de phrases dont on ne pourrait décider si elle étaient vraies ou fausses. En plus clair, il a démontré que notre connaissance pouvait enfler, grandir, s'étendre, mais que l'univers serait toujours au delà de notre portée.

Cet article existe dans une version plus fournie pour les  Pratiquants  .

Devenez Pratiquant

10€ par mois

Accédez à 29208 mots dans 114 articles comme par exemple l'article
"hexagramme 28 - Grand Excès".

Créer un compte
J'ai déjà un compte