Divination

Pū / 扑 / divination

La divination se décompose en trois arts. Le plus connu est le classique du changement dont l'étude se décompose en six niveaux.

L'idée derrière la divination est moins stupide qu'il n'y paraît au premier abord. Nous pouvons prédire qu'un verre posé au bord d'une table basse autour de laquelle jouent des enfants va finir sur le sol. Nous le faisons en nous basant sur notre expérience des enfants, notre expérience de la gravité, notre expérience de la stabilité des objets. Nous nous basons donc sur une série de règles, de principes que nous tenons pour vrais.

Nous allons en revanche être incapable de prédire sur quelle face va tomber un dé. Si nous y réfléchissons, il n'y a pourtant aucun hasard la dedans. Le mouvement du dé est lié à sa position de départ, la direction et la force de notre jet, la hauteur de sa position initiale, les caractéristiques du matériaux sur lequel il va rebondir, les caractéristiques de matérieaux, de masse du dé,... Il n'y a aucun hasard, mais nous sommes juste incapable de calculer en fonction des paramètres initiaux, le résultat final.

Ce que nous appelons hasard n'est et ne peut être que la cause ignorée d"un effet connu.

Petit dictionnaire philosophique 1767
Voltaire

Pour les taoïstes, comme pour Voltaire, le hasard n'existe pas. Il est donc possible en théorie de déterminer à partie d'une situation donnée comment elle va évoluer.

Le classique du changement est une des manières d'étudier cette évolution.