Stade d'évolution

Un stade d'évolution peut être vu comme notre moyenne de fonctionnement sur un sujet donné. Ainsi si je fais un marathon en 4 heures, je ne vais pas brusquement l'effectuer en deux.

Nous aurons des moments avec des hauts, avec des bas, mais nous serons autour de notre moyenne. Le stade d'évolution dans lequel on est (en rapport avec un sujet donné) est notre fonctionnement le plus probable.

Si nous pratiquons correctement à un moment donné, cette moyenne va augmenter. Pour reprendre l'exemple du marathon. A force de m'entraîner, de manger correctement, de bien dormir,... je vais peut-être descendre mon temps moyen à 3h40. De même là sur certaines courses je ferais 4h, sur d'autres 3h30. Il s'agit d'une moyenne.

Il ne faut pas confondre deux notions très différentes dans le fond mais qui s'apparentent dans la forme : les stades d'évolution et les états de conscience. L'état de conscience est un pic dans notre fonctionnement tandis que le stade d'évolution est notre régime moyen.

Le stade d'évolution étant une moyenne, il se peut qu'il y ait des moments, des périodes pendant lesquels nous retombions à un niveau inférieur. Ce n'est pas grave tant que cela est temporaire. Rappellons-nous que nous ne sommes pas parfaits, et regardons nos errements avec humour.

Attention cependant. Si nous retombons pendant une trop longue période à un stade inférieur de fonctionnement, celui-ci va devenir permanent. Ainsi pour reprendre notre exemple du marathon, si je ne m'entraîne plus, mon temps va singulièrement augmenter et ceci de manière régulière. Ma nouvelle moyenne pourrait ainsi passer de 3h40 à 4h15.

C'est notre responsabilité de choisir entre l'un et l'autre comportement. Nous sommes responsables de notre évolution ou de notre dé-évolution.

En résumé
  • Si nous pratiquons, nous allons avoir des pics (états de conscience )
  • La répétition de ces pics va nous amener à un nouveau stade d'évolution : plus haut
  • Moins nous pratiquons, plus nous allons avoir des abîmes
  • La répétition de ces abîmes va aussi nous amener à un nouveau stade d'évolution : plus bas