Classique du changement

Yì Jīng / 易經 / changement;simplicité, classique

Le classique du changement ou "i ching" ou "yi king" selon les transcriptions n'est pas un livre, mais un système. Un système de lecture des changements du monde. Il a pour but d'aider à percevoir l'évolution des situations et de donner des conseils pour traverser le mieux possible la situation, ou en tirer le meilleur profit.

Ce système va être étudié très tôt et au fil des siècles, une succession de commentaires seront mis par écrit et vont venir constituer le livre à proprement parler.

Origine

Quand on dit que ce système est ancien, on veut dire qu'il remonte à la préhistoire chinoise. N'imaginez pas le cliché des hommes vêtus de peaux de bête et chassant le mamouth, la préhistoire est un mot désignant juste la période précédant l'invention et l'utilisation de l'écriture dans une civilisation.

En effet certains sinologues pensent que l'étude divinatoire a nécessité de tenir des archives des prédictions, des évènements survenus et que cela a poussé à la création d'une forme de notation. Nous remarquerons en effet que dans les plus vieux idéogrammes nous avons certes des symbôles très pratiques, comme le puit, le champ, mais aussi des symbôles comme travail (Gōng 工), jade (Yù 玉), roi (Wáng 王), shaman (Wū 巫), ciel (Tiān 天) ou encore pratiquer la divination (Bǔ 卜) !

Les premières formes connues et écrites de divination se pratiquaient durant la dynastie Shang (de -1600 à -1046) en appliquant des tisons chauffés au rouge sur des os tels des omoplates de boeuf ou des carapaces de tortues.

Le choc thermique provoquait alors des fissures, des fractures dans la matière qui étaient interprétées. Ce sont ces fissures qui vont donner naissance à l'idéogramme Bǔ 卜 dont nous avons parlé plus haut.

Les circonstances de la divination ainsi que les prédictions étaient notées sur l'os lui même. Vous pouvez voir un tel os ci-contre avec des craquelures dûes au processus de divination.

On voit déjà apparaître la notion de traits Yīn et de trait Yáng dont l'étude va constituer le classique du changement.

La période moderne

Le processus a évolué pour produire une série de six lignes qui constitue ce que nous appelons un hexagramme. Il existe plusieurs méthode de fabrication de cette figure, avec des pièces de monnaie, avec des tiges d'achilée ou encore avec des bâtons gardiens.

Cette figure est ensuite interprétée selon plusieurs procedés.

Il y a six niveaux d'interprétation que nous verrons petit à petit.

L'étude

Il ne reste plus qu'à s'atteler à l'étude du classique du changement.