Méditer en musique

Après avoir vu que méditer ce n'est pas tuer les pensées ni détruire l'ego, nous allons regarder un cliché assez répandu lui aussi sur les conditions dans lesquelles nous devons méditer.

Une recherche rapide sur internet donne une quantité de résultats pour des cd, des videos youtube ou pour des applications de smartphone de musique dite douce et zen...

Vu la masse de contenu sur ce sujte, cela peut amener l'esprit curieux à se poser la question suivante.

A-t-on besoin de musique pour méditer ?

Si nous revenons à la base de ce qu'est la méditation, à savoir un travail sur l'esprit utilisant l'esprit, nous ne voyons pas de rapport immédiat avec la musique même douce de zen.

Si de plus nous avons pratiqué un peu et que nous avons effectué des exercices visant à augmenter l'Concentration, focalisation, attention, nous savons que l'ajout de stimulis va rendre bien plus difficile notre pratique.

Et oui, la musique va augmenter la difficulté !

Mais on n'utilise alors jamais de musique ?

Nous pouvons utiliser de la musique, mais elle devient alors l'objet quasi principal de notre travail. Nous effectuerons par exemple une pratique ou chaque bruit devient un objet de méditation. De même nous effectuerons des pratiques de transes où l'écoute de la musique joue un rôle particulier.

Comme toujours, il ne faut pas confondre une grande pratique avec un exercice. Faire des lignes composées de ronds et de barres, n'est pas écrire et c'est encore moins de la calligraphie.

Ce n'est qu'un entraînement parmi d'autres au même titre qu'utiliser de la musique lors d'une pratique.

En résumé

Si vous ne faites pas un exercice sur des sons, ni un exercice visant à vous mettre en transe, évitez la musique.

Si vous ne les avez pas encore vu, je vous encourage à lire les deux autres clichés sur la méditation: