Tuer les pensées

L'un des premier préjugés que nous pouvons entendre vis à vis de la méditation, c'est qu'il s'agit de tuer les pensées.

Nous allons voir en détail pourquoi cette méconception est une erreur fondamentale mais aussi comment elle a pû se répandre.

Qu'est-ce qu'une pensée ?

Revenons à la base. Qu'est-ce qu'une pensée ? J'aime dire qu'une pensée est toute forme d'activité de l'esprit. Vous ressentez de la faim, c'est une pensée. Vous voyez un oiseau qui vole, c'est une pensée. Vous vous demandez où je veux en venir, quel est mon objectif ? C'est une pensée.

Notre esprit ne peut s'empêcher de tout analyser. Chaque perception peut provennir de l'intérieur de votre corps (la faim), ou de l'extérieur (l'oiseau). Elle peut avoir un objet physique (l'oiseau) ou immatériel (mon objectif). Mais dans tous les cas c'est un jugement, une analyse, une comparaison avec nos mémoires. Le mécanisme de fabrication, d'enchaînement est identique. C'est lui qui nous intéresse.

Ce n'est pas l'objet de la pensée qu'il faut considérer mais ses mécanismes.

Quels sont les buts des pensées ?

Ce mécanisme d'analyse permanente est essentiel pour notre survie. Si je ne sens pas que j'ai faim, je ne mangerais pas et donc je vais dépérir, idem si je ne vois pas la voiture qui a brulé le feu rouge et qui me fonce dessus. Si mes perceptions ne sont pas analysés en étant comparé à nos mémoires, nous allons mourrir très vite.

Il y a un second mécanisme qui essaye de planifier, d'imaginer ce qui va se produire, de voir comment résoudre une situation en jouant des petites scénètes dans notre tête. Oui repensez (sic) à une situation que vous avez dû gérer. Revoyez comment vous avez organisé des petits dialogues dans votre tête, avec arguments, contre-arguments. En procédant ainsi nous essayons de prédire ce qui va se passer en fonction de nos actions, et de tous les autres paramètres. Autant vous dire qu'il est normal que nous nous trompions souvent !

Ce mécanisme aussi imparfait soit-il est aussi absolument indispensable à notre survie. Il est indispensable à notre vie tout court, car c'est lui qui nous pousse à ne pas vivre au jour le jour, mais à voir un peu plus loin.

C'est lui qui nous empêche de sortir de chez nous en sautant par la fenêtre du premier étage car il estime que cela risque de mal finir. Et c'est lui qui nous permet d'étudier pendant plusieurs années et de viser un but lointain que l'on ne pourrait atteindre qu'avec ces dites études.

Les pensées sont indispensables à notre existence.

Pourquoi tuer les pensées ?

Nous voyons donc que tuer nos pensées n'est pas une idée si géniale qu'il n'y paraît, puisque sans elles notre existence serait vraiment très courte.

En revanche nous voyons qu'au quotidien, nous pensons trop, ou je devrais dire que nous pensons plus que nous agissons. Nous avons parfois du mal à nous endormir le soir car nous imaginons la journée du lendemain et son lot de tâches et d'épreuves. De même nous pouvons peser longtemps le pour et le contre d'arrêter de fumer ou de changer de travail ou de compagnon dans notre vie, mais quand arrive le moment de passer à l'acte, nous allons parfois reculer avec de bonnes excuses (encore des pensées). L'action ne se fera pas car nous allons encore y réfléchir, évaluer les conséquences !

Nous pensons trop et nous n'agissons pas assez.

Nous allons donc au travers du travail de l'esprit chercher à rééquilibrer ce dosage entre action et pensées en diminuant le volume de ces dernières.

Ce travail va passer entre autre par un exercice qui va s'appeller Tuer les pensées : Exercice. Ce ne sera pas le seul travail loin de là que nous effectuerons dans ce but, mais son titre a le malheure d'être évocateur et facilement mémorisable. Certains vont donc confondre l'exercice avec la méthode, et plsu grave encore avec le but.

Exemple

Tous les cours d'équitation commencent par la marche au pas. Pouvons-nous autant dire que faire de l'équitation c'est marcher au pas, ou que le but de l'équitation et de savoir faire marcher un cheval au pas ?

Vous voyez maintenant comment en confondant l'un des buts de la méditation qui est de diminuer le flot de pensées et un simple moyen pour y parvenir soit un exercice parmi des dizaines, nous allons créer un mythe parfaitement ridicule.

Ne confondez jamais le but et le moyen d'y parvenir.

Et oui, nous allons nous entraîner à tuer nos pensées !

Un second mythe concernant la méditation est qu'elle sert à Détruire l'ego